Reconnaître une phobie

Je déteste les araignées, c’est un fait. Toutefois, j’arrive à les tuer – sauf quand elles sont grosses. Actuellement seule dans mon studio d’étudiante, au cours d’une conversation, ma voisine m’avait dit qu’en cas de besoin, je pouvais l’appeler car elle n’a aucune crainte de ces bêtes.

Première partie de l’histoire

La semaine dernière, j’ai vécu la mésaventure de me retrouver seule face à une très grosse araignée de bon matin. Instinctivement, mon corps a réagit : j’étais figée et je sentais mon cœur accélérer. Heureusement pour moi, la bête était positionnée dans un coin sans possibilité de se cacher et l’aspirateur était proche. Il était trop tôt pour appeler ma voisine et l’araignée commençait à bouger : je n’ai pas eu d’autres choix que de « prendre mon courage à deux mains » et de l’aspirer. J’avais peur, vraiment… il faut l’admettre. Au point que j’ai cru entendre du bruit dans l’aspirateur et je ne pouvais m’empêcher d’envisager le fait qu’elle puisse sortir.

Deuxième partie de l’histoire

L’histoire ne s’arrête pas là… 2 jours plus tard, alors que je regardais tranquillement la télévision le soir, mon regard s’est porté sur le meuble à proximité où j’aperçu une ombre. J’ai activé la fonction lampe torche de mon téléphone et qu’est-ce que je vois ? Une très grosse araignée à nouveau [ressemblant fortement à la précédente] !
Forcément, mêmes effets : stress intense, mon cœur battait à toute vitesse. Le problème c’est que là encore, elle était trop grosse pour que je puisse l’écraser avec une chaussure et que l’aspirateur n’était pas à côté. J’ai réussi à enlever les affaires se trouvant en-dessous, de peur qu’elle aille dedans. Mais je n’arrivais pas à faire quoi que ce soit d’autres : je me suis simplement empressée d’aller frapper à la porte de ma voisine. J’étais paniquée de voir que nous avions raté l’araignée et qu’elle se promenait dans mes affaires. Heureusement, ma voisine a finalement réussi à la tuer. Nous avons ensuite inspecté l’ensemble du logement pour vérifier qu’il n’y en avait pas d’autres.

Angle mur-plafond.JPG

Petite réflexion

Pendant plusieurs jours, mon réflexe a été d’observer mon logement de haut en bas de peur d’en voir d’autres [parano quand tu nous tiens]. Alors je me suis questionnée : ais-je simplement très peur des grosses araignées ou ais-je la phobie ? Après quelques recherches, je pense me trouver entre les deux. La phobie se caractérise par une crainte excessive face à une situation qui ne présente pas de danger immédiat, et se traduit par l’évitement. La peur, quant à elle, se ressent mais la personne affronte malgré tout la situation.

Avez-vous une peur extrême ou une phobie ? Comment réagissez-vous face à la situation ?

 

Publicités

18 commentaires

  1. Coucou, je te comprends. J’ai aussi la phobie de ses bêtes là ! C’est horrible quand j’en vois une et que je suis toute seule, je me fige et le stress commence à montré d’un cran et donc difficile de prendre son courage à deux mains.

    J'aime

  2. je compatie totalement sauf que moi les araignées ca me derange pas trop je peux dormir si il y en a une dans les barages par contre les abeilles les guepes les frelons tous ces trucs bizarroide c’est juste impossible pour moi je crie cest la panique à bord hahaha
    les cafards ceci dit j’aime pas trop non plus #teamfroussarde

    J'aime

  3. Alors pour ma part j’étais comme toi pour les araignées mais par la force des choses j’ai réussi l’affronter (je suis seule 90% du temps avec ma fille de 2 ans et même quand PapaPanda est à la maison il a lui encore plus peur que moi lol. Donc à force j’ai réussi à travailler dessus.

    Par contre j’ai depuis toujours une peur panique de la voiture. Je suis pourtant obligée de la prendre pour aller travailler. Mais chaque jour j’ai l’impression que je vais faire une crise cardiaque tellement je panique, mon cœur s’emballe, je suis crispée, il ne faut pas me parler… Certain passage sont plus gerables que d’autres (j’ai 7km de rocade qui me paraissent interminables et qui provoque en moi une tension immense).

    J’arrive à l’affronter un minimum pour les obligations mais cela me bloque dans beaucoup de choses de ma vie (je ne peux partir trop loin de chez moi en voiture si je suis au volant et même en passagère c’est très difficilement gerable).

    Bref grosse peur ou réelle phobie je sais pas mais ça me pourri la vie ca c’est sur.

    J'aime

    • Tu as du courage pour les araignées. Mais effectivement si tu n’as pas d’autres choix que d’affronter…
      Je comprends ce que tu vis par rapport à la voiture. J’ai réussi à avoir le permis (il y a 2 ans et demi environ) et à conduire mais j’ai peur en voiture, y compris en tant que passager. Je prends la voiture le moins possible et pour l’instant je n’arrive toujours pas à conduire dans les grandes villes, situation qui me stress beaucoup trop. C’est déjà bien que tu réussisses à conduire un peu, petit à petit la panique diminuera peut-être. Je l’espère pour toi. Courage !

      J'aime

  4. Comme je compatis je suis pareille avec les grosses araignées velues (et les souris…) heureusement je n’ai quasi jamais d’araignées dans mon appart et pas de souris !
    comme toi je ne sais pas si je suis phobique ou pas mais je reste plantée un bon moment à me dire « allez vas y » avant de me décider à agir. et si la malheureuse à la mauvaise idée de bouger, il m’arrive de sursauter….
    😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s